Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La CGT fait de la reprise des négociations sur la la prise en compte de la pénibilité dans l’âge de la retraite, "un préalable à de nouvelles discussions sur la réforme des retraites dans leur globalité", a déclaré Bernard Thibault devant 1700 salariés réunis hier, 28 octobre à Saint-Denis, par la fédération CGT Construction-bois-ameublement .
Le secrétaire général de la CGT a appellé à "augmenter la pression sur les politiques" sur ce dossier bloqué depuis que le patronat a alors mis fin en juillet 2008 aux longues négociations sur le sujet, renvoyant la balle au gouvernement. "Il ne s’est rien produit depuis", a rappelé Bernard Thibault. "Le patronat n’a pas changé de position et ne souhaite pas négocier, cherchant à utiliser le rendez-vous retraites fixé par le président de la République en 2010 pour noyer le sujet dans la problématique générale des retraites", a poursuivi Bernard Thibault pour qui "cette ficelle est un peu grosse".
"Il souhaite ainsi s’exonérer de cette négociation en demandant à ce que les autres salariés mettent la main à la poche, si d’aventure il y a des mesures spécifiques pour ceux qui occupent des emplois pénibles"
, a estimé le secrétaire général de la CGT.
Tag(s) : #INFOS SYNDICALES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :